Stockholm – Skansen

(description à venir 🙂

Stockholm en mai  (5) Stockholm en mai  (14) Stockholm en mai  (50) Stockholm en mai  (65) Stockholm en mai  (17) Stockholm en mai  (95) Stockholm en mai  (75)

Publicités

Vaksala torg – marché aux puces

La Suède, c’est cher, mais la vente d’articles de seconde main a aussi beaucoup de succès. En ville, on trouve trois magasins de vêtements d’occasion (dont un qui est très grand), et tous les samedis la place Vaksala (en suédois, Vaksala torg) accueille un chouette marché aux puces où on trouve de tout. C’est aussi sur cette place que se trouve le centre culturel, d’où j’ai pu prendre mes photos. De là-haut, on a aussi une chouette vue sur la ville d’Uppsala.

Uppsala - vaksala torg (2) Uppsala - vaksala torg (3) Uppsala - vaksala torg (1)

Valborg

Uppsala - Valborg (1)

Valborg, ou en Français « la nuit de Walpurgis », c’est la fête estudiantine la plus importante de l’année à Uppsala. Des milliers d’étudiants viennent même de toute la Suède pour y participer.

Historiquement, cette fête païenne avait lieu dans de nombreux pays d’Europe, malgré les interdictions de l’église catholique qui l’associait à de la sorcellerie. En rendant honneur à Sainte Walburge (décédée au 8e siècle), on célébrait surtout la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. En Belgique, on fait encore de grands feux à cette occasion, parfois avec une macralle (sorcière en wallon) que l’on fait brûler.

En Suède, les grands feux sont aussi populaires, mais à Uppsala Valborg est surtout une énorme fête étudiante. Elle dure au total 4 jours et trois nuits pendant lesquelles des activités très diverses ont lieu: courses de bateaux faits maison (caisses à savon sur l’eau), déjeuner au champagne et poisson, rassemblement d’étudiants dans un grand parc, douche au champagne (sisi!) et j’en passe.

Etant donné que je ne suis pas raide folle dingue des soirées où tout le monde se transforme en zombie, je vous donne quelques extrait de ce qui se passe quand il fait jour (pour le monde de la nuit, il faudra chercher ailleurs!). Bon, je mets beaucoup de photos, mais je n’ai pas pu résister.

La course de bateaux-faits-maisons-caisse-a-savon

Ici je ne mets que quelques uns des meilleurs bateaux, il a bien fallu choisir!
Pour le principe: chaque équipe qui veut s’inscrire à la course doit déposer un projet (dessin) du futur bateau. Plus de 50 équipes ont été reprises. Pour un forfait (de 220€), on leur fournit du matériel (comme du bois ou de la frigolite)et ils ont plusieurs jours pour construire leur précieux navire. A la date fatidique, c’est-à-dire le 30 avril, les navires sont amenés à la rivière, dans le centre ville. Un bateau démarre toutes les 30 secondes et doit arriver « le plus vite possible » à l’arrivée, qui se trouve plusieurs centaines de mètres plus loin. En réalité, il s’agit surtout d’arriver avec un bateau… puisque de nombreux bateaux sont détruits en chemin. La rivière n’est pas très profonde et les participants doivent souvent se battre avec les rochers.

La course de bateaux-faits-maisons-caisse-a-savon

Uppsala - Valborg (15) Uppsala - Valborg (38) Uppsala - Valborg (39) Uppsala - Valborg (69) Uppsala - Valborg (71)

Uppsala - Valborg (75)

  L’ambiance de festival dans le parc Ekonomikum rempli de dizaines de milliers d’étudiants

Uppsala - Valborg (77) Ekonomikum
La « levée » de chapeaux d’étudiants devant la bibliothèque

En 1920

En 1920

 

En 2014

En 2014

Uppsala - Valborg (99)

Naturreservat Hågadalen-Nåsten

Ce 21 avril, petite balade dans la réserve naturelle qui se trouve au sud-ouest d’Uppsala.

HN Naturreservat

On a pu fêter l’arrivée du printemps. Oui, bon, plutôt la deuxième fois que le printemps remplace l’hiver, car madame Suède a du mal à se décider. Mais les premières fleurs commencent à pousser. Un peu de couleur, ça fait du bien!

Uppsala - Balade au soleil fin avril (1) Uppsala - Balade au soleil fin avril (7c) Uppsala - Balade au soleil fin avril (2) Uppsala - Balade au soleil fin avril (11) Uppsala - Balade au soleil fin avril (7b)

Un peu de géographie suédoise

Sverige

La Suède – en suédois, Sverige –  constitue en partie la péninsule scandinave, avec la Norvège et le nord de la Finlande. Lorsque l’on parle des pays scandinaves, par contre, on fait généralement référence à la région « culturelle » de la Scandinavie, qui comprend le Danemark, la Norvège et la Suède, ayant en commun certains traits historiques et linguistiques. Et puisque l’on parle de langues, mentionnons également que scandinave peut être utilisé comme adjectif décrivant les régions où l’on parle une langue germanique du Nord, c’est-à-dire le danois, le norvégien, le suédois, l’islandais ou le féroïen (parlé dans les îles Féroé du Danemark). Enfin, ajoutons que par pays nordiques, on entend une région « culturelle » plus large que la Scandinavie, qui est composée du Danemark, de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et de l’Islande, ainsi que de leurs régions autonomes (comme par exemple le Groenland).

La Suède a neuf millions et demi d’habitants. Si l’on compare à la Belgique, qui a 11 millions d’habitants, la Suède est 18 fois moins dense, chiffre qui varie grandement d’une région à l’autre. En effet, 90% des habitants habitent dans le sud du pays, et de nombreuses régions sont inhabitées. La plus grande partie de la Suède, en fait, est inoccupée et inexploitée. En général, où que l’on soit, il suffit de faire 20 minutes de vélo dans n’importe quelle direction pour se retrouver en pleine nature, et c’est ce qui me plait le plus. En ce qui concerne la géographie du pays, il est intéressant de savoir que 55% du pays est composé de forêts, et qu’il y a à peu près 100 000 lacs en Suède (pour les pointus, 97 500 lacs de plus de 8km², et de nombreux lacs plus petits). La Suède a des frontières maritimes avec le Danemark, l’Allemagne, la Pologne, la Russie, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie. Il est possible d’aller en Suède en voiture depuis le Danemark par le pont d’Öresund et son tunnel, construits en 2000.

Au nord, 15% du pays se trouve au-delà du cercle polaire. Le cercle polaire, c’est un parallèle qui relie, au nord, tous les points à partir desquels il existe au moins une journée pendant laquelle le soleil ne se lève pas en hiver, et une journée pendant laquelle il ne se couche pas en été (plus de détails dans mon article sur les aurores boréales).  Et puisqu’on parle de nord, parlons de la Laponie. Dans son sens le plus large, la Laponie est une région qui recouvre le nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande, et où habite le peuple indigène des Sami. C’est également le nom de la province suédoise et de la région finlandaise se trouvant à cet endroit. La Laponie suédoise abrite également son point culminant, le Kebnekaise, à 2100 m d’altitude. Normalement, je vais lui dire bonjour cet été!

Barbecue time!

A Uppsala, les journées ensoleillées sont des jours particuliers.
(Surtout après de longs et sombres mois d’hivers)

Il fait grand soleil? Peu importe qu’il fasse seulement douze degrés (!), les gens sortent tous de chez eux, direction les berges des rivières et des lacs ou les espaces verts. Barbecues, pic-niques, embrassades sur les bancs, lecture au bord de l’eau, les suédois et étudiants des quatre coins du globe ressentent un besoin pressant de profiter du soleil. C’est déjà le cas en Belgique, mais ici ils sont encore moins frileux et ils commencent plus tôt. Quelle joyeuse effervescence!

Pour ma part, je suis partie faire un barbecue au bord du lac Mälaren avec les gens d’une de mes classes, pour fêter la fin d’un cours.

Uppsala - Lac Mälaren 29 mars (4) Uppsala - Lac Mälaren 29 mars (22)